«Les Français verront leur feuille d'impôt augmenter» : le fâcheux lapsus de Christophe Castaner

«Les Français verront leur feuille d'impôt augmenter» : le fâcheux lapsus de Christophe Castaner Source: AFP
Christophe Castaner à l'Assemblée nationale
Suivez RT France surTelegram

Alors qu'il était lancé dans un argumentaire pour justifier la politique de coupes budgétaires d'Emmanuel Macron, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a commis un lapsus en annonçant que les impôts des Français augmenteraient en 2018.

Le métier de porte-parole du gouvernement nécessite une vigilance constante qui ne permet pas le moindre instant de relâchement. L'actuel titulaire du poste, Christophe Castaner, l'aura appris à ses dépens le 12 septembre au matin, après avoir commis un malencontreux lapsus par lequel il a laissé entendre que le gouvernement s'apprêtait à augmenter les impôts.

Invité à commenter, sur RTL, les efforts demandés aux Français par Emmanuel Macron (réduction du nombre d'emplois aidés, réduction du montant des APL, augmentation du prix du diesel), Christophe Castaner a tenté de défendre la politique de l'exécutif en arguant que celle-ci avait pour principal objectif de ne pas augmenter les impôts. Néanmoins, c'est tout l'inverse qu'il a laissé entendre.

«Dès le 1er janvier, les Français verront, et les travailleurs en particulier, une augmentation de leur feuille d’impôts», a assuré le porte-parole du gouvernement. Assurément, c'est la feuille de salaire dont Christophe Castaner voulait parler. Il lui faudra pourtant attendre la fin de l'émission pour que le journaliste le lui fasse remarquer.

Le gouvernement d'Edouard Philippe s'est lancé dans une vaste opération de réduction des dépenses publiques qui semble toucher presque tous les secteurs, de la Défense aux aides sociales. L'argumentaire développé par Christophe Castaner consiste à démontrer le caractère non-indispensable de ces dépenses, quitte à les qualifier de niches fiscales. «Dès qu’on touche à un avantage, à une niche fiscale, il y a toujours un chien qui aboie à l’intérieur», a ainsi expliqué le porte-parole du gouvernement.

Lire aussi : François Hollande et Manuel Valls visés par une plainte pour faux et usage de faux ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix