Marlène Schiappa veut verbaliser le harcèlement de rue

Marlène Schiappa veut verbaliser le harcèlement de rue
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, en août 2017, photo ©LUDOVIC MARIN / AFP

La secrétaire d'Etat s'attaque au harcèlement de rue dont sont victimes les femmes, notamment dans les transports en commun. Marlène Schiappa veut définir et caractériser dans la loi ce qui relève d'un tel comportement.

La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes signait sa grande rentrée ce 12 septembre 2017 sur le plateau de BFMTV. Avec un agenda chargé. Outre la Procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, Marlène Schiappa veut s'attaquer au harcèlement de rue. «Nous allons verbaliser le harcèlement de rue, nous y travaillons avec Gérard Collomb» a-t-elle annoncé sur le plateau de BFM TV ce 12 septembre 2017, ajoutant qu'il fallait encore caractériser ce qui releverait, selon la loi, du harcèlement. «Mais le policier va verbaliser la personne qui vous a harcelée [et] suivie», a-t-elle promis.

La secrétaire d'Etat a toutefois donné quelques pistes, permettant de borner le harcèlement de rue. «Vous êtes dans le métro, vous êtes une femme, un homme vous suit. Vous descendez, il descend. Vous remontez, il remonte», a-t-elle détaillé à titre d'exemple. «Vous vous sentez oppressée, c'est du harcèlement de rue» a-t-elle conclu. La secrétaire d'Etat doit confier la définition des limites du harcèlement à un groupe de travail parlementaire.

Lire aussi : «Les femmes n'ont pas déserté La Chapelle» : rassemblement d’habitants sur le harcèlement (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.