Bientôt sur les routes françaises ? Des radars cachés dans des poubelles fleurissent en Belgique

Bientôt sur les routes françaises ? Des radars cachés dans des poubelles fleurissent en Belgique© DOMINIQUE FAGET Source: AFP
Illustration : un radar automatique classique près de Lodève, dans le sud de la France

En mai, la Belgique installait de nouveaux radars cachés dans... des poubelles. Sans faire aucun flash, l'appareil, baptisé NK7, peut enregistrer plusieurs infractions en même temps. Si certains le voient déjà débarquer en France, Bercy dément.

Depuis quelques mois, des radars nouvelle génération ont fait leur apparition sur le bord des routes belges, où la police locale en a implanté 15 exemplaires, achetés en mai dernier. Appelé «NK7» et fabriqué en Australie, ce radar est quasiment indétectable car il prend l'apparence... d'une poubelle. Voilà de quoi faire pâlir les chauffards !

Grâce à la technologie infrarouge, le radar NK7 fonctionne aussi bien la nuit que le jour ainsi que dans les tunnels, et peut relever six excès de vitesse simultanés, dans les deux sens de circulation.

Et la présence d'un policier à proximité n'est même pas requise, puisque le NK7 est contrôlable à distance via un réseau wifi ou 4G.

Ces appareils, efficaces dans n'importe quelles conditions climatiques, ont été déployés entre autres dans la commune frontalière belge de Comines-Warneton, près d’Armentières, dans le département du Nord.

Voilà les délinquants de la route belges prévenus. Mais, selon la Voix du Nord, les automobilistes français pourraient eux aussi ne pas échapper au radar-poubelle NK7. Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), chargé de la certification des radars sur le territoire français, aurait en effet fait savoir au quotidien être qu'il était en contact avec la société constructrice Redflex pour, qui sait, implanter des modèles similaires en France.

Le ministère de l'Intérieur dénonce une intox

Cette information a cependant été démentie le 6 septembre par le ministère français de l'Intérieur, cité par France 3, qui a assuré que l'Etat français n'avait jamais envisagé la mise en place de ce dispositif de contrôle et ne l'envisageait ni à court, ni à moyen ou long terme.

Lire aussi : En Gironde, des buralistes neutralisent des radars routiers

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.