Pourquoi certains élèves de maternelle alsaciens ne parleront-ils pas en français à la rentrée ?

Pourquoi certains élèves de maternelle alsaciens ne parleront-ils pas en français à la rentrée ?© Eric Gaillard Source: Reuters
Fini le français pour trois classes de maternelle alsaciennes

200 écoliers de maternelle vont connaître une rentrée bien particulière ce lundi 4 septembre : ils n'entendront parler qu'en alsacien et en allemand dans leur classe. La mesure est jugée nécessaire pour sauver un dialecte en déclin.

Environ 200 petits Alsaciens n'entendront pas un mot de français dans leur classe de maternelle, mais uniquement de l'alsacien ou de l'allemand, et ce jusqu'au CE1, date à laquelle le français serait introduit. C'est la décision radicale qui a été prise dans trois écoles alsaciennes gérées par l'association pour la promotion du bilinguisme ABCM pour la rentrée 2017 qui démarrera ce 4 septembre.

Cette initiative dite «immersive» a déjà été tentée au Pays basque, en Bretagne et en Occitanie. 

L'objectif affiché de l'association est de sauver la langue alsacienne, selon une déclaration de Pascale Lux, membre de l'association, au Huffington Post.

43% des Alsaciens déclaraient connaître leur dialecte en 2012, mais parmi eux, les générations vieillissantes étaient beaucoup plus fortement représentées. Ainsi, 74% des plus de 60 ans connaissaient l'alsacien, alors que seulement 3% des enfants pouvaient en dire autant.

Le dialecte serait de moins en moins parlé dans les foyers. Mais une des enseignantes dans ces classes immersives explique au Huffington Post : «On ne transmet pas une langue parce qu'elle est utile. On la transmet parce qu'elle est aussi une façon de penser, de construire le monde. On la transmet avec le cœur, parce que c'est une partie de soi.»

Quant à la langue française, elle ne pâtirait pas de cet apprentissage progressif et les enfants seraient capables de maîtriser les deux langues par la suite, selon Pascale Lux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»