«Je vais me la faire» : une députée LREM n'a pas apprécié le recadrage de sa collègue marcheuse

«Je vais me la faire» : une députée LREM n'a pas apprécié le recadrage de sa collègue marcheuse© Thomas Samson Source: AFP
Aurore Bergé et Claire O'Petit ne partiront pas en vacances ensemble...

Deux députées de la République en marche s'écharpent par médias interposés : Claire O'Petit n'a pas apprécié de se faire recadrer par «une gamine», sa cadette Aurore Bergé, qui lui avait demandé d'être moins acerbe vis-à-vis de Richard Ferrand.

Elles sont députées dans le même camp de La République en marche (LREM), mais cela ne les empêche pas d'avoir quelques désaccords : «Une gamine de 25 ans [...] Je vais me la faire», a prévenu Claire O'Petit, 67 ans, députée élue de l'Eure, dans une déclaration au quinzomadaire Society, daté du 31 août. La «gamine» en question n'est autre qu'Aurore Bergé, députée des Yvelines, âgée de... 30 ans et non pas 25.

Un recadrage pourtant timide

Cet accrochage médiatique entre les deux «marcheuses» fait suite à une prise de parole de la cadette, qui reprochait le 17 août à son aînée d'avoir qualifié Richard Ferrand, président du groupe LREM à l'assemblée, d'«extrêmement défaillant» : «Ce qui a en grande partie tué le précédent quinquennat, c'est ceux qui ont été appelés les "frondeurs"», avait déploré Aurore Bergé.

Il n'en fallait pas plus pour faire sortir de ses gonds l'ancienne chroniqueuse de l'émission Les Grandes gueules (RMC-BFM TV).

Claire O'Petit a répliqué en rappelant sa proximité avec l'épouse du président français : «Brigitte Macron est fan des Grandes Gueules, elle écoute l'émission en faisant son courrier». Et d'ajouter à l'égard de ses détracteurs : «Moi, si je suis en marche, c’est pour le boss, pas pour Monsieur Ferrand». C'est dit !

Lire aussi : Quand l'élu LREM qui a envoyé en «soins intensifs» un cadre PS condamnait... l'agression d'une élue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»