Nicolas Sarkozy sort de son silence et s'improvise conseiller d'Emmanuel Macron

Nicolas Sarkozy sort de son silence et s'improvise conseiller d'Emmanuel Macron© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Nicolas Sarkozy
Suivez RT France surTelegram

En retrait de la scène politico-médiatique, l'ex-président a accordé une interview au journal de Science Po, au cours de laquelle il a souhaité donner quelques conseils à Emmanuel Macron, dont la cote de popularité est en chute libre.

Après avoir observé le silence pendant plusieurs semaines, Nicolas Sarkozy a accordé un entretien à la revue Emile Boutmy Magazine, le journal de l'association des étudiants de Sciences Po.

Au cours de son interview, l'ex-président, dont la cote de popularité au début de son mandat en 2007 était de 67%, a décidé de prodiguer quelques conseils au nouveau chef de l'Etat Emmanuel Macron, au plus bas dans les sondages avec seulement 40% d'opinions positives quatre mois après son élection

Le calendrier du président de la République est simple : c’est tout de suite

Sur l'Europe tout d'abord : Nicolas Sarkozy considère que le président français «doit être un grand Européen». C'est pourquoi, selon lui, Emmanuel macron devrait «proposer un nouveau traité». Il reconnaît tout de même certaines qualités à Emmanuel Macron, notamment celle du renouveau, car «sans transgression, sans rupture des habitudes, sans pensées libres, il n'y a pas de progrès». Et de poursuivre : «[Emmanuel] Macron y est arrivé, c'est vrai, et ce n'est pas si facile.»

En revanche, alors que le gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe avait, en juillet dernier, décidé d'ajourner la mise en place de certaines réformes promises pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy estime qu'un président ne doit pas attendre : «Le calendrier du président de la République est simple : c’est tout de suite [...] tout ce que vous ne faites pas en juillet, vous ne le ferez pas en septembre, et tout ce que vous ne faites pas en septembre, vous ne le ferez pas en décembre. Voilà pourquoi le calendrier n'attend pas. C'est notamment vrai pour la baisse des impôts.»

Lire aussi : Nicolas Sarkozy visé par une enquête sur l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix