L'individu radicalisé interpellé à Saint-Denis a reconnu qu'il fomentait un attentat

L'individu radicalisé interpellé à Saint-Denis a reconnu qu'il fomentait un attentat  © DENIS CHARLET Source: AFP
Des policiers de la DGSI en intervention

Le suspect interpellé par la DGSI le 22 août à Saint-Denis a reconnu lors de son interrogatoire par les services antiterroristes, qu'il fomentait un attentat.

D'après BFMTV, l'individu radicalisé interpellé le 22 août par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui le suspectaient de préparer un passage à l'acte, a reconnu devant les enquêteurs que tel était le cas. Il a aussi avoué avoir cherché à se procurer une arme afin de commettre son forfait.


C'est cette recherche qui a mis les enquêteurs, qui le surveillaient, sur la piste. Cela a aussi permis l'ouverture d'une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Le projet terroriste du suspect serait néanmoins flou, selon BFMTV. L'individu a en effet envisagé plusieurs cibles, dont des boîtes de nuit.

En juillet, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, avait révélé que sept projets d'attentats avait été déjoués depuis le début de l'année 2017.

Lire aussi : Avec 271 Français de retour du djihad, Gérard Collomb juge «la menace terroriste très élevée»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.