«Une génération qui n'arrête jamais» : le maintien de Hollande dans la vie politique désole Twitter

«Une génération qui n'arrête jamais» :  le maintien de Hollande dans la vie politique désole Twitter© POOL New Source: Reuters
François Hollande

L’ancien chef d'Etat, discret depuis la fin de son mandat, a confirmé dans une interview qu’il ne se retirait pas de la scène politique et qu'il révélerait «à un certain moment» ce qu'il avait à dire. L'annonce a fait réagir la toile.

Dans un entretien accordé à TV5 Monde, ce 23 août, l'ancien chef de l'Etat François Hollande a levé le doute sur son éventuel retrait définitif de la vie politique. En effet, l'ex-locataire de l'Elysée a confirmé qu'il n'abandonnait pas cette dernière. «Même quand j'ai décidé, pour les raisons que j'avais indiquées, de ne pas me représenter [à l'élection présidentielle de 2017], il y avait une situation qui me paraissait trop dangereuse, j'avais dit que je ne me retirerais pas de la vie politique», a déclaré l'ancien président. Il s'agira, pour le prédécesseur d'Emmanuel Macron, de dire «à un certain moment» ce qu'il a à dire, «sous des formes diverses», sans jamais chercher à «contrarier ou empêcher» la France de se redresser. 

Sur la toile, cette confirmation du maintien de François Hollande dans le débat public a soulevé des réactions négatives, nombre d'utilisateurs de Twitter, qui jugent sévèrement son bilan, ne percevant rien de bon dans cette nouvelle.

Des internautes ont lié cette information à la mauvaise habitude qu'auraient, en France, les hommes politiques de partir pour mieux revenir. 

D'autres ont ironisé sur les déclarations de François Hollande, comme si elles renvoyaient à un remake de film d'horreur ou à un gag digne d'un show télévisé. 

Certains utilisateurs de Twitter se sont demandés quel rôle éventuel pourrait exactement jouer à l'avenir l'ex-chef d'Etat sur la scène médiatique et politique.


Les propos de l'ancien président ont même fait réagir certains responsables politiques, comme Eric Coquerel, député France Insoumise, qui a ironisé : «Hollande ? C'est qui déjà ?»

Le sénateur Roger Karoutchi (Les Républicains) a quant à lui prédit des «vacheries» de la part de François Hollande – réputé pour son goût des facéties – à l'égard de l'actuel exécutif.

Pas plus tard que le 22 août, en effet, depuis le festival du film francophone d'Angoulême, François Hollande avait adressé un message d'avertissement à son successeur, le mettant en garde contre des «sacrifices inutiles» que celui-ci demanderait aux Français.

Lire aussi : 62% des Français insatisfaits des 100 premiers jours de la présidence Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.