Dieudonné annonce avoir reçu l'autorisation d'organiser un spectacle en Corée du Nord

Dieudonné annonce avoir reçu l'autorisation d'organiser un spectacle en Corée du Nord© ALAIN JOCARD Source: AFP
Dieudonne M'bala M'bala au théâtre de la Main d'Or en 2014

Dans une vidéo mise en ligne le 4 août, l'humoriste controversé Dieudonné M'Bala M'Bala a annoncé avoir reçu une réponse favorable des autorités nord-coréennes, qu'il sollicitait pour organiser à Pyongyang un «festival pour la paix».

Dieudonné M'Bala M'Bala a annoncé le 4 août sur son site internet qu'il venait de recevoir les autorisations officielles des autorités nord-coréennes pour organiser un «festival pour la paix» à Pyongyang. Celui-ci, assure-t-il sur son site internet, devrait se tenir le 9 septembre prochain et rassemblerait «des artistes venant du monde entier» dans le stade du Premier-Mai dans la capitale nord-coréenne, le plus grand au monde (150 000 places). 

«Quel endroit plus merveilleux que l'épicentre de toutes les tensions guerrières pour faire jaillir l'émotion artistique d'un espoir de paix», écrit l'humoriste sur son site internet, précisant que ce projet de festival lui tenait à cœur depuis plusieurs mois. Se désolant de n'avoir reçu aucune aide publique pour le mettre en place en France, il se serait alors tourné vers Pyongyang, qui aurait accédé à sa requête. Dieudonné précise avoir également sollicité la Corée du Sud.

Si la véracité de l'annonce de l'humoriste reste impossible à établir pour l'instant, il a en revanche annoncé qu'il communiquerait d'ici peu des informations supplémentaires à ce sujet. Dieudonné ne sera pas le premier artiste occidental à organiser un spectacle en Corée du Nord : quelques musiciens, à l'instar du groupe de métal slovène Laibach, s'y étant déjà produits. Ces événements demeurent néanmoins exceptionnels dans un pays qui compte parmi les plus fermés au monde.

Récemment, c'est le polémiste Alain Soral, justement proche de Dieudonné, qui avait effectué un voyage à Pyongyang, affirmant à son retour vouloir demander l'asile à l'Etat nord-coréen, dans lequel il disait risquer «beaucoup moins de persécutions».

Lire aussi : Alain Soral annonce vouloir demander l'asile politique en Corée du Nord

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.