LREM sort un «cahier d'été» avec un poster à colorier et le test du «Parles-tu "Macron" ?»

LREM sort un «cahier d'été» avec un poster à colorier et le test du  «Parles-tu "Macron"  ?»© Capture d'écran Twitter@enmarchefr

L'initiative a de quoi surprendre. Le 31 juillet, LREM va lancer un «cahier d'été», avec poster à colorier et test de personnalité. «Parce que c'est l'été», explique le parti présidentiel. Sur la toile les détournements foisonnent déjà.

Le parti de la majorité présidentielle innove. Pendant que le gouvernement planche sur la réforme du code du Travail, La République en marche (LREM) a décidé de sortir un «cahier d'été», le 31 juillet selon France info.

Inspiré des célèbres cahiers de vacances, il offrira la possibilité de ne pas rompre avec la politique pendant la période estivale. S'il ne permettra pas vraiment de se tenir au fait de l'action gouvernementale, il inclut en revanche... un poster à colorier. Privilégiés, les adhérents pourront en outre passer un test de personnalité qui leur est spécialement dévolu, afin de définir quel type d'engagés ils sont.

Mais que les simples sympathisants LREM – et les autres – se rassurent. Avec le quizz «Parles-tu "Macron" ?», il leur sera possible d'évaluer leurs connaissances des expressions utilisées par le président de la République. Carabistouille, bovarysme, président jupitérien et bien sûr la fameuse poudre de perlimpinpin n'auront ainsi plus de secrets pour eux.

L'initiative a de quoi surprendre, mais les première lignes de l'édito apportent une explication lumineuse : «Pourquoi un cahier d’été ? Parce que c’est l’été.» Au micro de France info, l'illustrateur du cahier n'a pas caché son enthousiasme, estimant que c'était «vraiment cool de travailler sur ce projet». Selon lui, LREM voulait «de la qualité et quelque chose de légèrement décalé».

Pas encore sorti et déjà détourné

Le petit fascicule est donc une opération de communication qui s'affranchit sans complexe des codes de la politique. Pas sûr pour autant qu'il parvienne à séduire le grand le public. Alors qu'il n'a pas encore été lancé officiellement, il déjà devenu l'objet de détournements sur la toile. 

Et de railleries : «Je viens de recevoir un cahier d'été en Marche. Le niveau zéro de la politique», estime le journaliste Nicolas Cori.

Un autre internaute juge pour sa part opportun de rappeler que nous ne sommes pas le 1er avril.

Alors qu'un dernier en profite pour ironiser sur la baisse de 5 euros par mois des Aides personnalisées au logement (APL) annoncée par le gouvernement et qui a suscité une vive polémique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.