Canular homophobe : le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros contre l'émission d'Hanouna

Canular homophobe : le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros contre l'émission d'Hanouna© LIONEL BONAVENTURE Source: AFP
Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP

Une amende de trois millions d'euros a été infligée par le gendarme de l'audiovisuel à l'émission controversée Touche pas à mon poste, animée par Cyril Hanouna, à la suite d'un canular homophobe. C8 va contester cette décision.

Dans un communiqué, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a annoncé avoir prononcé une sanction pécuniaire ciblant l’émission de C8 Touche pas à mon poste, d’un montant de 3 millions d’euros.

«Cette sanction fait suite à la diffusion d’une séquence, le 18 mai dernier, durant laquelle l’animateur a mis en scène des conversations téléphoniques en direct avec des personnes ayant répondu à une fausse petite annonce qu’il avait publiée sur un site de rencontres», a expliqué le gendarme de l'audiovisuel.

«L’animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles. Le CSA a estimé qu’en diffusant cette séquence, la société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations», a ajouté l'organisation. 

Le CSA précise avoir par le passé prononcé trois mises en garde et deux mises en demeure à l'encontre de l'émission, outre des courriers d’observation adressés à la chaîne. «[Le CSA] a donc privilégié le dialogue et multiplié les avertissements, sans manifestement être entendu, comme l’atteste la troisième sanction prononcée ce jour», a conclu le gendarme de l'audiovisuel.

C8 va lancer des recours 

La chaîne du groupe Canal+ a annoncé par voie de communiqué qu'elle allait contester la décision «disproportionnée» du CSA. 


La chaîne a dénoncé le «traitement inéquitable et discriminatoire» dont serait l'objet l'émission de Cyril Hanouna. 

«La décision du CSA fragilisera, de nouveau, l'équilibre économique du groupe Canal qui est le principal soutien financier de la création française et du sport notamment. Les recours seront bien entendu lancés», s'est défendu C8.

A ce jour, près de 47 000 plaintes ont été déposées contre l'émission auprès du CSA.

Lire aussi : Le CSA prive l'émission TPMP de publicité après de nombreux dérapages, C8 s'indigne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.