Un syndicat de police recherche un porte-parole du «showbiz» pour que Macron daigne le recevoir

Un syndicat de police recherche un porte-parole du «showbiz» pour que Macron daigne le recevoir© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Le chanteur Bono et Brigitte Macron à l'Elysée, le 24 juillet

Après avoir reçu Bono et s'apprêtant à accueillir Rihanna, Emmanuel Macron n'a pas trouvé le temps de s'entretenir avec le syndicat de police VIGI. Ce dernier a donc publié une petite annonce pour trouver une personnalité portant ses revendications.

Frustré de ne pas avoir été reçu à l'Elysée comme il l'avait demandé dans une lettre ouverte le 13 juillet, le syndicat de police VIGI (syndicat du ministère de l'Intérieur et de la police nationale qui défend les personnels de tous corps), a décidé de s'adapter aux us et coutumes du président.

Dans un message à l'humour cinglant diffusé sur Facebook, le syndicat admet volontiers ne pas encore connaître «les nouveaux codes du divin Jupiter qui nous dirige». Mais très au fait de l'agenda présidentiel, il note que le chanteur de U2 Bono a été reçu le 24 juillet pour parler pauvreté, et que cela sera au tour de la chanteuse Rihanna le 26 juillet pour discuter éducation.

Alors pour décrocher une audience au palais de l'Elysée, VIGI lance un appel pour trouver un porte-parole du «showbiz» afin de sensibiliser le président sur la sécurité de la population.

«Nous pensions bêtement qu’en tant que syndicat nous pourrions accéder à l’Olympe [...] Mais non», poursuit le message sur le même ton. Et de conclure en citant le philosophe Sénèque : «Certains sont jugés grands parce qu’on mesure aussi le piédestal.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.