Collectivités locales : les dépenses devront baisser de 13 milliards d'euros d'ici à 2022

- Avec AFP

Collectivités locales : les dépenses devront baisser de 13 milliards d'euros d'ici à 2022
Gérald Darmanin, photo ©ALAIN JOCARD / AFP

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a annoncé une coupe d'ampleur dans le budget des collectivités locales. Fin juin, la Cour des comptes découvrait une erreur «surprise» de 8 milliards d'euros dans le budget de l'Etat.

Dans le cadre des économies budgétaires, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé ce 17 juillet 2017 une coupe de 13 milliards d'euros dans le budget alloué aux collectivités locales d'ici à 2022. C'est 3 milliards d'euros de plus que prévu par le programme de campagne d'Emmanuel Macron.

Le ministre, cité par son entourage, a annoncé ce nouvel objectif devant les représentants d'élus locaux, réunis à huis clos pour une «instance de dialogue» avec le gouvernement, dans le cadre de la première Conférence des territoires organisée au Sénat.

Le Premier ministre Edouard Philippe a ouvert ce même 17 juillet une concertation délicate avec les collectivités locales, inquiètes pour leurs finances, en reconnaissant qu'un accord serait dur et long à trouver, avant une intervention d'Emmanuel Macron dans l'après-midi.

En ouvrant la Conférence des territoires, face aux associations d'élus inquiètes notamment de l'impact de la réforme de la taxe d'habitation, le Premier ministre a affiché sa volonté d'écouter et de concerter, mais n'a pas dévié du cap : les collectivités devront elles aussi baisser leurs dépenses, et même sans doute plus que prévu.

Impératifs budgétaires

Le budget de l'Etat doit en effet tenir le déficit public sous la barre des 3% du produit intérieur brut (PIB), tout en respectant certains engagements de campagne d'Emmanuel Macron. Dans un entretien publié le 11 juillet dernier Le Parisien, Gérald Darmanin assurait pourtant que ni les collectivités locales ni la Sécurité sociale ne seraient mises à contribution. «Nous avons trouvé 4,5 milliards d'euros d'économies sur le seul budget de l'Etat», estimait-il alors.

Fin juin 2017, la Cour des comptes découvrait une erreur de prévision budgétaire de quelque 8 milliards d'euros. Les magistrats de la Cour des comptes avaient qualifié le budget présenté en 2016, alors qu'Emmanuel Macron était ministre de l'Economie, d'«insincère». 

Lire aussi : «Dérapage» budgétaire surprise en 2016 : Moscovici vole au secours de Macron, ministre de l'Economie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.