Face à un probable «choc financier», le trésorier du PS envisage de vendre le siège du parti

Face à un probable «choc financier», le trésorier du PS envisage de vendre le siège du parti© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
Le siège du PS bientôt à vendre ?
Suivez RT France surTelegram

Ayant réalisé des scores historiquement bas aux dernières élections législatives et présidentielles, le PS voit ses subventions s'amoindrir. Et pour faire face à ce choc financier, toutes les solutions sont envisagées.

«Nous subirons l’an prochain une chute considérable de nos recettes», anticipe le trésorier du Parti socialiste (PS) Jean-François Debat le 17 juillet dans les colonnes du Parisien.

Après sa déroute électorale, les subventions publiques annuelles perçues par le PS devraient passer de 25 à 7 millions d'euros en 2018. Pourtant, le trésorier se montre optimiste. «Le PS a deux atouts : une dette égale à zéro et un patrimoine important qui va nous aider à amortir le choc», explique-t-il.

Jean-François Debat poursuit, évoquant des solutions pour faire face à ce choc financier : «Notre siège de la rue de Solférino à Paris, notamment. Nous pourrons le vendre ou l’hypothéquer comme cela avait été fait dans les années 1990.»

Il précise ensuite que la solution de l'hypothèque n’a pas été retenue, car elle ne serait pas à la hauteur, selon lui, du «choc financier qui s’annonce».

Cette catastrophe financière n'est pourtant pas ce qui inquiète le plus Jean-François Debat, qui juge qu'un parti «ne meurt jamais de ses finances», mais «de l’absence de message et de perspective».

La défaite historique du PS à la présidentielle, qui a récolté moins de 7% des voix, s'est enchaînée par une débandade lors des législatives, à l'issue desquelles le parti n'a obtenu qu'une trentaine de sièges à l'Assemblée.

Lire aussi : Après le départ de Hamon, le PS moribond peut-il survivre à la guerre des gauches ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix