Fusillade à Toulouse : vêtu d'un niqab, le tireur avait caché sa Kalachnikov dans une poussette

Fusillade à Toulouse : vêtu d'un niqab, le tireur avait caché sa Kalachnikov dans une poussette
Illustration ©AHMAD AL-RUBAYE / AFP

Afin de passer inaperçu, l'auteur de la fusillade, qui a fait un mort et six blessés dans le quartier de la Reynerie à Toulouse, s'était déguisé en femme munie d'une poussette. Il y avait également caché son arme, un fusil d'assaut.

On en sait un peu plus sur le mode opératoire de l'auteur de la fusillade à Toulouse, laquelle a fait un mort et six blessés dans le quartier de la Reynerie dans la soirée du 3 juillet. Le tueur avait revêtu un niqab, le voile intégral islamique ne laissant voir que les yeux afin de se faire passer pour une femme, rapporte La Dépêche du Midi. L'individu poussait également une poussette dans laquelle il avait dissimulé un fusil d'assaut Kalachnikov.

La fusillade avait éclaté peu après 21h, dans ce quartier de Toulouse classé «zone urbaine sensible», où les règlements de compte sont nombreux, rapporte l'AFP. Les médias locaux avaient dans un premier temps évoqué un tireur circulant sur une moto ou un scooter.

Un homme de 27 ans a été tué et six personnes blessées.

Lire aussi : Un mort et six blessés dans une fusillade à Toulouse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.