NKM, qui souffrirait d'un traumatisme crânien, ne reprendra pas sa campagne législative

NKM, qui souffrirait d'un traumatisme crânien, ne reprendra pas sa campagne législative© Geoffroy Van der Hasselt Source: AFP
NKM prise à partie par un individu à Paris le 15 juin

Candidate à la députation sous l'étiquette Les Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet a délégué sa fin de campagne à sa suppléante à la suite de son malaise après une altercation à Paris. Elle souffrirait d'un traumatisme crânien.

D'après des informations de BFM TV, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) souffrirait d'un traumatisme crânien causé par sa chute sur un marché parisien après une altercation avec un passant. La candidate Les Républicains (LR) avait perdu connaissance pendant plusieurs minutes après avoir été prise à partie par l'individu, toujours recherché par les forces de l'ordre. 

La suppléante de la candidate, Dominique Stoppa-Lyonnet, est donc en charge de mener le dernier jour de campagne des législatives. 

Le 16 juin à 18h, des élus du parti LR et de l'Union des démocrates indépendants (UDI) tiendront une manifestation «contre la violence et pour la démocratie», sur les lieux de l'incident. 

Lire aussi : De Mélenchon au Front national, la classe politique condamne d'une seule voix «l'agression» de NKM

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales