L’Hôtel de Ville de Paris éclairé en vert après le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le climat

A Mexico, New York, Montréal ou dans la capitale française, des bâtiments ont été illuminés de vert en signe de protestation contre la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord de Paris pour favoriser la relance économique de son pays.

Le 1er juin vers 22h, l’Hôtel de Ville de Paris a été illuminé en vert afin, selon un communiqué de la municipalité cité par l’AFP, de «manifester la désapprobation de Paris à l'égard de la décision de Donald Trump et de rappeler la détermination des villes à appliquer l'accord de Paris».

«Quelle que soit la décision de Trump, les villes appliqueront l'Accord de Paris», a tweeté la maire de la capitale Anne Hidalgo.

D'autres villes du monde, membres du C40, un réseau de métropoles qui se sont engagées à lutter contre le changement climatique sous la présidence de l’édile de Paris, ont suivi le mouvement.

La tour One Word Trade Center à New York s’est ainsi illuminée de vert dans la soirée du 1er juin, de même que l’Hôtel de Ville de Montréal et que la mairie de Mexico.

Lors d’une conférence de presse le 1er juin, le président Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, expliquant vouloir privilégier l’intérêt économique de son pays et assurant que la décision américaine n’aurait pas d’impact sur le climat.

Lire aussi : Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.