Hollande et Hidalgo présents au mariage posthume de Xavier Jugelé et son compagnon

- Avec AFP

Hollande et Hidalgo présents au mariage posthume de Xavier Jugelé et son compagnon© Bertrand GUAY Source: AFP
Etienne Cardiles, lors de la cérémonie en hommage à son compagnon, le policier Xavier Jugelé, le 25 avril

L'ancien président de la République et la maire de Paris ont assisté le 30 mai à Paris au mariage posthume du policier Xavier Jugelé, tué dans l'attentat djihadiste sur les Champs-Elysées, et de son compagnon Etienne Cardiles.

François Hollande et Anne Hidalgo étaient présents lors de la cérémonie qui a uni à titre posthume Xavier Jugelé, le policier abattu sur les Champs-Elysées le 20 avril, et son compagnon, Etienne Cardiles. Le mariage s'est déroulé dans la mairie du 14e arrondissement de Paris, selon Le Parisien, qui rappelle que les deux hommes étaient déjà pacsés.

Le mariage à titre posthume est autorisé en cas de «motifs graves» – les attentats entrent dans cette catégorie, précise le site du gouvernement – et d'une «volonté matrimoniale non équivoque» de la personne décédée. C'est le président de la République qui autorise, par décret, la célébration du mariage. 

Le 25 avril, lors de l'hommage national à Xavier Jugelé, Etienne Cardiles avait témoigné de sa «douleur extrême» après le décès de son compagnon et avait dit souffrir «sans haine». 

La cérémonie s'était déroulée dans la cour de la préfecture de police, déjà en présence de François Hollande (alors encore chef d'Etat) et d'Anne Hidalgo. «C'est parce qu'il était policier qu'il a été frappé, et c'est en policier qu'il est tombé», avait déclaré l'ancien président dans son discours. 

Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué quelques jours avant le premier tour de l'élection présidentielle. Son assassin avait tiré sur un car de police garé le long de l'avenue des Champs-Élysées, le touchant de deux balles dans la tête.

Lire aussi : Attentat des Champs-Elysées: un homme écroué après la découverte de son ADN sur l'arme du terroriste

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.