RT, un «organe de propagande» selon Macron ? Twitter partagé entre indignation et applaudissements

RT, un «organe de propagande» selon Macron ? Twitter partagé entre indignation et applaudissements© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP

Les propos du président français sur RT et Sputnik resteront comme un moment marquant de la visite de Vladimir Poutine à Versailles. Actes de défiance héroïque pour certains, ils sont au contraire lourdement teintés d'hypocrisie pour d'autres.

A l'occasion de la visite à Versailles de Vladimir Poutine le 29 mai, le président français Emmanuel Macron s'est livré à une violente diatribe à l'encontre de RT et Sputnik, estimant que les deux médias publics russes ont été durant la campagne «des organes d'influence et de propagande».

Une intervention qui a vivement fait réagir les internautes, certains soulignant le «courage» du président français d'avoir tenu tête à son homologue russe, d'autres dénonçant le «deux poids deux mesures» du «candidat des médias».

Sur le réseau social Twitter, le président français a ainsi ses défenseurs, qui louent surtout sa capacité à «dire des choses qui lui déplaisent devant Vladimir Poutine».

Il a même trouvé des alliés outre-Atlantique, qui voient dans son action «courageuse» ce que n'a pas osé faire Donald Trump. «Contrairement à Trump et aux Républicains [...], Macron a eu le courage de dire que RT et Sputnik diffusaient des mensonges, devant Poutine», a par exemple lancé une internaute anglophone.

Mais la twittosphère n'oublie pas. Un utilisateur tient par exemple à rappeler qu'en terme d'influence, RT et Sputnik étaient sans doute bien loin de Libération, qui titrait à la veille du second tour de l'élection présidentielle : «Faites ce que vous voulez mais votez Macron.»

Lire aussi : En pâmoison devant Macron lors de l'investiture, les journalistes repris de volée sur Twitter

Certains internautes ont eu beaucoup de mal à encaisser que «le candidat des médias» se permette de fustiger des médias russes.

La plupart des médias français sont pourtant des «organes d'influence» qui sont favorables au locataire de l'Elysée, ont martelé des internautes.

Un utilisateur de Twitter est allé jusqu'à qualifier Emmanuel Macron de «type créé par la propagande des médias français». 

Le «RT Bashing» émanant d'Emmanuel Macron et de son mouvement n'est guère nouveau. Lors de la campagne présidentielle, RT a été la cible récurrente d'accusations de la part d'En Marche!, sans que le mouvement n'ait fourni la moindre preuve pour les étayer.

Lire aussi : En Marche! sur la liberté de la presse : l'équipe de Macron tenterait d'ostraciser RT

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.