Pour BFMTV, le «tsar Poutine» est à Versailles

Pour BFMTV, le «tsar Poutine» est à Versailles© Francois Mori Source: AFP
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine à Versailles le 29 mai

Laissant de côté son devoir d'objectivité, la chaîne a qualifié le président russe de «tsar» sur son bandeau d'information continu. A sa décharge, le terme est récurrent chez certains journalistes français et étrangers...

Le 29 mai, à l'occasion de la visite du président russe à Versailles, la chaîne d'information française en continu BFMTV, sûrement influencée par les ors du château, s'est crue un instant revenue au temps des monarques.

Elle a en effet affublé l'espace de quelques minutes Vladimir Poutine du qualificatif de «tsar» sur son bandeau d'information qui s'affiche au bas des écrans de télévision.

Le terme utilisé par la chaîne d'information dénote d'une tendance dans l'esprit de certains journalistes. La veille, Christine Ockrent avait estimé sur le plateau de l'émission C Politique sur France 5 que la rencontre entre les deux chefs d'Etat était celle «de Louis XIV avec celui qui se veut le tsar de toutes les Russie».

Des propos qui avaient vivement fait réagir Laurence Haïm, ex-porte-parole du candidat d'En Marche, qui lui avait sèchement rétorqué qu'elle «ne pouv[ait] pas dire que le président Emmanuel Macron [était] Louis XIV».

Le Huffington Post s'est également permisune comparaison du même goût, titrant sur «l'aspirant tsar Poutine». A l'étranger, le média américain Politico a choisi un titre tout en simplicité : «Macron et le tsar à Versailles». Le quotidien suisse Le Temps a fait sa une avec «Vladimir Poutine en "tsar" à Versailles».

Ce n'est pas la première fois que le président russe est comparé à un monarque. En 2016 lors d'une visite du président turc à Saint-Pétersbourg, Le Figaro avait titré : «Rencontre Poutine-Erdogan : le tsar et le sultan face à l'Occident.»

Lire aussi : Poutine à CBS : Le surnom de «Tsar» ne me convient pas

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.