A l'annonce du gouvernement, les internautes réagissent avec humour

A l'annonce du gouvernement, les internautes réagissent avec humour© Robert Pratta Source: Reuters
Encore une fois, les twittos n'ont pas manqué d'humour !

Alors que l'Elysée a annoncé le 17 mai la composition du nouveau gouvernement sous la présidence d'Emmanuel Macron, sur la toile, blagues et sarcasmes ont commencé à fuser. En voici quelques exemples.

François Bayrou, ministre de la Justice ? Pour certains utilisateurs de Twitter, ce poste lui va comme un gant. Et de rappeler cette image mémorable où il avait giflé un enfant qui, d'après lui, lui «faisait les poches», lors d'un déplacement dans un quartier populaire.

Nicolas Hulot, ministre de l'Ecologie ? Les pandas et autres espèces en voie de disparition vont danser de joie, comme nous le suggère cet internaute.

D'autres ont ironisé sur la capacité de Nicolas Hulot à réaliser une véritable transition écologique au sein d'un gouvernement libéral.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, connu sur la toile pour avoir plusieurs fois «retourné sa veste», en a pris pour son grade.

La nomination de la championne olympique d'escrime Laura Flessel au ministère des Sports a donné des idées à un twittos qui a imaginé une soirée gossip/rigolade entre copines. 

Le thème du «renouvellement», véritable mantra durant la campagne, est revenu au galop à l'annonce du nouveau gouvernement, puisque selon de nombreux avis postés sur Twitter, certaines personnalités n'incarnent pas vraiment le renouveau... Comme en témoigne notamment une photo du maire de Lyon, aujourd'hui ministre de l'Intérieur, qui navigue en politique depuis plusieurs (dizaines) d'années.  

Le «retournement de veste», parlons-en. Encore une fois, c'est Bruno Le Maire qui en prend pour son grade. Très critique il y a quelques mois vis-à-vis du programme d'Emmanuel Macron, ce dernier n'a pas hésité à accepter le poste de ministre de l'Economie.

Quant à Gérald Darmanin, qui s'était prononcé contre le mariage homosexuel à plusieurs reprises durant la campagne et qui s'est vu nommer ministre des Comptes publics le jour de la «journée de lutte contre l'homophobie», certains y ont vu une véritable ironie.

Et puis finalement, il y a ceux qui n'ont pas l'air d'être vraiment intéressés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»