Emmanuel Macron rendra visite aux troupes françaises en Afrique le 18 mai

Emmanuel Macron rendra visite aux troupes françaises en Afrique le 18 mai Source: Reuters

Dès la fin de sa première semaine de présidence, Emmanuel Macron se rendra en Afrique afin de rendre visite aux soldats français stationnés sur le continent. Sa destination sera probablement le Mali.

Selon un proche d'Emmanuel Macron cité par l'agence Reuters, le président français se rendra le 18 mai en Afrique, très probablement au Mali, afin de rendre visite aux soldats français stationnés en Afrique de l'Ouest et mobilisés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Quelque 4 000 soldats sont actuellement mobilisés sur le continent, dont 1 000 au Mali.

Les soldats français présents en Afrique sont déployés dans le cadre de la force Barkhane, qui a pris le relais en 2014 de l'opération Serval, lancée en 2013. Elle concerne cinq pays du Sahel : le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauratine. Leur mission consiste à épauler les forces armées de chacun de ces pays dans leur combat contre les différents groupes djihadistes.

Si les djihadistes ont été chassés par l'intervention française alors qu'ils étaient aux portes de Bamako en 2013, plusieurs zones du pays échappent encore au contrôle de l'Etat. Des nouvelles organisations terroristes font également leur apparition, comme le «Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans», nouvelle formation islamiste réunissant plusieurs groupes djihadistes du Sahel. Le groupe terroriste a d'ailleurs revendiqué une attaque dans laquelle un militaire français a péri le 5 avril dernier. 19 soldats français sont morts depuis le début de l’opération Serval.

Les jihadistes ont été en grande partie chassés du nord du Mali par l’intervention française Serval en 2013. Mais des zones entières du pays échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU, régulièrement visées par des attaques malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix, censé isoler définitivement les jihadistes. 17 soldats français sont morts depuis le début de l’opération Serval en janvier 2013.

Lire aussi : En visite en Allemagne, Emmanuel Macron a appelé à une «refondation historique» de l'Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales