Législatives : Pierre Laurent presse Jean-Luc Mélenchon de conclure un accord électoral

- Avec AFP

Législatives : Pierre Laurent presse Jean-Luc Mélenchon de conclure un accord électoral
Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, secrétaire national du PCF en février 2017, photo ©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Face aux réticences de La France insoumise à former une alliance avec le Parti communiste pour les législatives, Pierre Laurent s'est dit inquiet. Pour lui, sans accord, les deux formations pourraient se priver de dizaines de députés.

Avec les législatives en vue, le Parti communiste français (PCF) semble plus que jamais soucieux de nouer une alliance avec La France insoumise (FI) de Jean-Luc Mélenchon. Aussi, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF s'est-il publiquement ouvert de son inquiétude sur CNews ce 8 mai 2017 : «Je vais renouveler mon appel pressant à ce que nous allions ensemble à la bataille des législatives et aujourd'hui ce n'est pas fait.» L'enjeu ? Des dizaines de députés en plus ou en moins à l'Assemblée nationale en juin 2017. «Ce serait un terrible gâchis», prévient-il, avant d'expliquer : «Divisés, nous allons perdre nos chances dans beaucoup de circonscriptions.»

Pourtant, la France insoumise et le PCF se sont rencontrés à plusieurs reprises avant et après le premier tour de la présidentielle pour tenter de trouver un terrain d'entente sur des candidatures communes aux législatives.

Lors d'une dernière réunion dans l'entre-deux tours, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon avait proposé un accord de désistement réciproque sur une soixantaine de circonscriptions – trente pour chaque formation politique. Or, dans un communiqué publié le 7 mai, Pierre Laurent a renouvelé sa demande d'«un accord national large, équitable et représentatif, sous une bannière commune qui nous rassemble tous». Preuve qu'à ce jour, il n'y a pas d'accord entre les deux formations.

Fort des 19,6% des voix obtenues par La France insoumise au premier tour de l'élection présidentielle – et des graves difficultés du Parti socialiste (PS) – Jean-Luc Mélenchon, devenu incontournable à gauche, peut s'enorgueillir de son pouvoir d'attraction.

Lire aussi : La France insoumise engage des poursuites contre le PCF pour avoir utilisé l'image de Mélenchon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»