Stéphane Le Foll et Jean-Christophe Cambadélis annoncent la fin du PS

- Avec AFP

Stéphane Le Foll et Jean-Christophe Cambadélis annoncent la fin du PS© Capture d'écran Twitter @MLMontpellier
Photo d'archive d'une permanence PS dégradée dans l'Hérault
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, évoquant la situation du Parti socialiste, a déclaré assister à «la fin du parti». Un constat partagé par le premier secrétaire du PS qui estime que «le parti d'Epinay est mort et bien mort».

«Il va falloir se réinventer. Il faudra y réfléchir après les législatives. Dans le moment présent, il faut rester rassemblés et responsables. Sinon, on risque l’éclatement général», a expliqué Stéphane le Foll dans un entretien accordé au Parisien. «Je pense que c’est la fin du parti tel qu’il a vécu jusqu’ici», a-t-il ajouté. 

Pour le ministre de l'Agriculture, «ce parti aurait dû se situer durant cette campagne dans une forme de synthèse entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron». «Il va falloir regarder les choses avec beaucoup de lucidité et de responsabilité», a-t-il prévenu. 

Concernant son choix le 7 mai pour le second tour de l'élection présidentielle, Stéphane Le Foll a confirmé qu'il voterait Emmanuel Macron afin d'obtenir «la défaite du FN».

Cambadélis : «Le parti d'Epinay est mort et bien mort»

Un constat partagé par le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis sur les ondes de RFI le 2 mai : «Après le 18 juin, on fera le bilan de tout ça mais il est clair qu'il faudra une reconstruction voire une refondation du Parti socialiste. Le parti d'Epinay est mort et bien mort.»

Assurant que le renouvellement de «la plateforme et surtout des candidats» commencerait «dès les législatives», il a certifié qu'on ne reconnaîtrait plus le Parti socialiste. «Il y aura des nouveaux candidats partout», a encore avancé la patron du PS.

Lire aussi : Marine Le Pen part à l'assaut du «front républicain» dans un jeu vidéo

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix