François Hollande accusé de protéger sa compagne aux frais de l'Etat

François Hollande accusé de protéger sa compagne aux frais de l'Etat© Alekseï Druzhinin Source: RIA NOVOSTI
Le président français François Hollande

Le président français est sous le feu des critiques d’une partie des médias français pour avoir dépensé de l’argent public pour les transports et d’autres besoins de sa compagne, l’actrice Julie Gayet.

Vendredi, l’hebdomadaire people Closer a publié des photos de l'actrice se rendant à Nantes sur le tournage d'un film qu'elle produit dans une voiture de l'Etat. Sur la photo, l’actrice était également accompagnée par l’un des gardes du corps du président français.

«Alors que la liaison de Julie Gayet avec le président n'a jamais été officialisée, il semble qu’elle profite d’autres privilèges liés à sa relation personnelle avec le chef d’Etat, comme le montre sa sécurité qui est digne de celle d’une première dame», écrit le magazine.

L'entourage de François Hollande a refusé de commenter cet article, a rapporté le site internet The Local.fr. Pourtant l’UMP, le principal parti d’opposition, ne rate pas une occasion de critiquer le président. Sur la chaîne BFMTV, son porte-parole Sébastien Huyghe a déclaré : «Soit Mme Gayet est la compagne officielle du président de la République et dans ce cas-là, il le dit et l’Etat se doit d’assurer sa protection. Mais si ce n'est pas le cas, il n'y a pas de raison d'utiliser des deniers publics pour accompagner, transporter, protéger Mme Gayet».

Il semble néanmoins que le gouvernement français ait choisi un compromis, le ministre des Finances, Michel Sapin, déclarant que des «menaces» potentielles pouvaient justifier ces mesures. «Dès lors qu'on est au centre de l’attention publique, que votre situation personnelle fait l’objet de commentaires, il peut y avoir des menaces», a déclaré l’intéressé sur la chaîne de télévision iTele, sans toutefois préciser si Julie Gayet recevait des menaces ou non.

La relation entre l’actrice et le président est sous le feu des médias depuis de longs mois. En novembre, le magazine people Voici a publié des photos du président en compagnie de l’actrice dans la résidence présidentielle à l’Elysée, provoquant du même coup la réaffectation de cinq employés susceptible d’avoir procédé à une violation majeure de la sécurité du président. Leur relation remonterait à 2012, l’actrice figurant sur un de ses clips de campagne dans lequel elle décrit François Hollande comme un homme «humble, fantastique et moderne».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»