«Marine au pouvoir Marianne au désespoir» : les Femen déploient une banderole à Hénin-Beaumont

«Marine au pouvoir Marianne au désespoir» : les Femen déploient une banderole à Hénin-Beaumont© Capture d'écran Twitter
Les activistes de Femen ont mené une action le 7 mai à Hénin Beaumont

Comme lors du premier tour, des activistes Femen ont voulu marquer leur opposition à Marine Le Pen. Montées seins nus sur l'échafaudage d'une église, elles ont déployé une banderole avec un slogan hostile à la candidate FN.

En début de journée du second tour de l'élection présidentielle, des activistes du groupe Femen ont, une nouvelle fois, souhaité montrer leur désaccord avec le Front national (FN). Cinq militantes féministes ont mené une action à Hénin-Beaumont, dans la ville où vote la candidate du parti, Marine le Pen.

Elles sont montées sur l'échafaudage de l'église de la ville pour y déployer une grande banderole qui affichait le slogan «Marine au pouvoir Marianne au désespoir».

Fidèles à leur modus operandi, les jeunes femmes étaient seins nus et portaient sur le corps des inscriptions telles que «Femen pas FN», ou encore «Ni Marine ni Le Pen». Elles ont été arrêtées à leur descente de l'échafaudage.

Les activistes du mouvement Femen organisent fréquemment des actions contre le FN, la dernière en date avait eu lieu lors du premier tour de l'élection présidentielle. Des jeunes femmes qui portaient des masques et des inscriptions «Team Marine» sur leurs corps à moitié dénudés voulaient associer Marine Le Pen aux présidents russe, syrien et américain, ou encore à l'homme qui est à l'origine du Brexit, Nigel Farage. Elles avaient tenté sans succès de perturber le vote de la candidate frontiste.

Lire aussi : Des militants Femen et antifas tentent de perturber le meeting du FN au Zénith de Paris (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.