Opération antiterroriste à Trappes, quatre personnes interpellées et placées en garde à vue

Opération antiterroriste à Trappes, quatre personnes interpellées et placées en garde à vue Source: AFP
Photo d'illustration

Plusieurs individus ont été interpellés à Trappes dans le cadre d'une enquête de la section du parquet antiterroriste de Paris. Ces personnes sont suspectées d'avoir voulu se procurer des armes.

Le journal Le Parisien a rapporté le 26 avril qu'une opération antiterroriste avait eu lieu à Trappes, dans les Yvelines. Quatre personnes suspectées d'avoir cherché à se procurer des armes ont été arrêtées et des perquisitions seraient en cours. 

Cette opération n'est pas liée à une menace d'action violente imminente, a toutefois précisé une source proche de l'enquête. Selon le Parisien, ces arrestations ne sont pas liées à l'attentat déjoué à Marseille ou à l'attentat perpétré le 20 avril sur les Champs-Elysées

Les interpellations ont été menées par la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte en février par la section antiterroriste du parquet de Paris, a précisé une source judiciaire à l'AFP, confirmant une information du Parisien. La garde à vue des suspects peut durer jusqu'à quatre jours. 

L'ouverture de l'enquête faisait suite à un renseignement parvenu aux services spécialisés, selon lequel des personnes chercheraient à se procurer des armes pour passer à l'acte sur le territoire français, a expliqué la source proche de l'enquête. 

Pour rappel, dans son ouvrage Les Revenants (Seuil), le journaliste David Thomson a affirmé que la ville de Trappes – commune défavorisée de 31 000 habitants dans la banlieue ouest de Paris – avait été marquée par plus de 80 départs vers les zones de combat irako-syriennes contrôlées par le groupe terroriste Daesh. 

Lire aussi : Attentat des Champs-Elysées : l’auteur avait été arrêté le 23 février mais libéré faute de preuves

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.