La vraie-fausse cagnotte du Gorafi pour aider François Fillon a permis de réunir près de 3 500 euros

La vraie-fausse cagnotte du Gorafi pour aider François Fillon a permis de réunir près de 3 500 euros
Bulletin de vote François Fillon

Après que François Fillon a déclaré qu'il ne parvenait pas à mettre de l'argent de côté, le site satirique Le Gorafi avait lancé une cagnotte. Celle-ci a finalement attiré plus de 1 500 contributeurs, dont les dons seront reversés à des associations.

Ce qui devait être une plaisanterie lancée par le journal en ligne satirique Le Gorafi a eu des conséquences sonnantes et trébuchantes. Les journalistes-humoristes avaient lancé une cagnotte pour «aider François Fillon» qui avait déclaré le 3 avril sur BFMTV ne pas réussir à «mettre de côté» : moins d'un mois plus tard, 3 497,61 euros ont été versés par 1 654 internautes.

L'article du Gorafi, intitulé «Solidarité – Des milliers de Français se mobilisent pour aider François Fillon dans le besoin», contenait un lien vers une cagnotte en ligne bien réelle. Un commentaire annonçait la couleur : «Parce que nous refusons de rester bras croisés face à la détresse d'autrui et qu'il est de notre devoir d'agir quand cela est nécessaire, nous, Le Gorafi, lançons cette opération de la dernière chance, pour permettre à François Fillon et sa famille de vivre dans la dignité et d'espérer un avenir radieux.»

En réalité, Le Gorafi avait rapidement annoncé que les gains récoltés seraient redistribués à des associations sarthoises, parmi lesquelles le Secours Populaire, le Planning Familial, l'Association Cénomane (Don du Sang), l'Association des Paralysés de France (APF) du Mans... ainsi qu'à Cravate Solidaire «qui donne des costumes et aide aux entretiens pour les personnes en recherche d'emplois».

La campagne difficile de François Fillon, les affaires le concernant et ses déclarations parfois maladroites auront marqué cette campagne présidentielle 2017. Plusieurs détournements humoristiques, notamment autour du slogan «Rends l'argent !», ont également connu un réel succès sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Fillon n'a «plus la légitimité» pour les législatives et veut redevenir un «militant de cœur»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales