Les musulmans appelés à voter «massivement» pour Macron par la grande mosquée de Paris

- Avec AFP

Les musulmans appelés à voter «massivement» pour Macron par la grande mosquée de Paris© PATRICK KOVARIK Source: AFP
La grande mosquée de Paris

La grande mosquée de Paris a appelé le 24 avril les musulmans à voter «massivement» pour le candidat d'En Marche! au second tour de l'élection présidentielle, «qui s'annonce décisif pour le destin de la France et de ses minorités religieuses».

Dans un communiqué publié le 24 avril, «la grande mosquée de Paris et sa fédération nationale appellent les musulmans de France à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron qui, dans le respect des valeurs républicaines et de l'application stricte des principes de la laïcité, incarne la voie de l'espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation».

«Il apparaît que tous les Français doivent impérativement rester unis et rassemblés face à la réalité de la menace incarnée par des idées xénophobes dangereuses pour notre cohésion nationale», estime l'institution phare de l'islam dans la capitale depuis 90 ans, sans pour autant mentionner la candidate du Front national (FN), Marine Le Pen.

Lire aussi : Hollande va-t-il officiellement appeler à voter pour Macron ?

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de la deuxième religion de France (quatre à cinq millions de fidèles, 2 500 mosquées) à laquelle appartient la grande mosquée de Paris, pourrait aussi s'exprimer dans l'entre-deux-tours «au vu de la situation exceptionnelle», a précisé à l'AFP son président, Anouar Kbibech.

Le responsable a rappelé le 24 avril que le bureau du CFCM avait sollicité une rencontre avec Emmanuel Macron avant le premier tour, mais qu'il ne l'avait pas fait auprès de Marine Le Pen, «ce qui est révélateur», a-t-il relevé.

Pour sa part, le mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issu des Frères musulmans) s'était dressé à la veille du premier tour contre «les idées et les déclarations irresponsables de Madame Le Pen», qui «divisent la communauté nationale».

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) avait lui lancé, dès le 23 avril au soir, un «appel clair à voter pour Emmanuel Macron».

Lire aussi : Après l'annonce du duel Macron-Le Pen, la classe politique se mobilise massivement contre le FN

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales