Journalistes molestés, sifflets pour Estrosi, sièges vides : le meeting mouvementé de Fillon à Nice

Journalistes molestés, sifflets pour Estrosi, sièges vides : le meeting mouvementé de Fillon à Nice Source: Reuters
Meeting de François Fillon le 17 avril à Nice

L'atmosphère était semble-t-il très tendue au meeting de François Fillon à Nice ce 17 avril. Christian Estrosi a été hué alors qu'il attaquait Marine Le Pen et plusieurs journalistes rapportent avoir été brutalisés, notamment par le service d'ordre.

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi, a été sifflé lors du meeting que tenait François Fillon à Nice, ce 17 avril. Alors que son nom était annoncé par Marine Brenier, député des Républicains (LR) dans les Alpes-Maritimes, une partie de l'assistance a en effet répondu par des huées et des sifflets.

Puis, alors que l'ancien maire de Nice entamait son discours, de nouveaux sifflets se sont fait entendre au moment où celui-ci attaquait Marine Le Pen et sa prise de position sur la rafle du Vel d'Hiv. Le journaliste David Perrotin raconte que «la salle protest[ait] et demand[ait] Fillon».

Il affirme en outre avoir été molesté, ainsi qu'un de ses collègues, par le service de sécurité de LR, qui lui aurait demandé de supprimer les images d'«une interpellation musclée» qu'il venait de tourner.

Quelques minutes après la fin du meeting, Christian Estrosi a tenu, sur Twitter, à «dénoncer ceux qui [...] ont sifflé les élus de leur famille et la Shoah». Il a également condamné certains «comportements à l'égard des journalistes».

En effet, au cours de ce meeting mouvementé, la journaliste Hortense Gérard affirme, photo à l'appui, s'être fait cracher dessus – sans préciser par qui.

Plus tôt dans la journée, un autre incident se serait produit en marge du meeting, alors qu'une militante qui souhaitait accéder à la salle aurait refusé de se faire fouiller par un des agents de sécurité, le gratifiant notamment d'injures à caractère racial.

D'autres images montrent qu'une fois de plus, la stratégie du rideau noir a été mise en place pour dissimuler les sièges restés vides au fond de la salle.

Lire aussi : Un filloniste se moque d'un meeting vide de Macron... en publiant une photo d'un meeting de Fillon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage