«Un jour, je publierai des SMS ahurissants» : Dupont-Aignan balance sur le camp Fillon

«Un jour, je publierai des SMS ahurissants» : Dupont-Aignan balance sur le camp Fillon
Nicolas Dupont-Aignan en campagne le 11 avril 2017, photo ©PHILIPPE LOPEZ / AFP
Suivez RT France surTelegram

Selon le candidat de Debout la France, l'équipe de campagne des Républicains l'aurait démarché afin d'obtenir son retrait en faveur de François Fillon. Nicolas Dupont-Aignan pèse selon les sondages entre 3 et 4% des intentions de vote.

«Ils me connaissent mal, ils croient qu'ils peuvent acheter les gens», a lâché Nicolas Dupont-Aignan sur BFMTV ce 14 avril, face à Jean-Jacques Bourdin. Selon lui, l'équipe de campagne des Républicains l'aurait contacté afin de le convaincre de retirer sa candidature au profit de François Fillon. «Un jour, je publierai des SMS ahurissants», a-t-il promis.

Du côté de l'équipe de François Fillon, qui a fort à faire par ailleurs, c'est la porte-parole du candidat, Florence Portelli, qui s'est chargée de démentir les affirmations de Nicolas Dupont-Aignan. Cette dernière a ainsi jugé l'intervention du candidat de Debout la France de «pathétique». «S'il n'a que ça à faire comme effet de com'...», a-t-elle lancé sur le plateau de Politique Matin sur LCP, avant d'ajouter : «Il faut qu'il se calme».

Ironie de l'histoire, en mars dernier, c'était Nicolas Dupont-Aignan qui appelait François Fillon à retirer sa candidature, mais publiquement. «François Fillon devrait renoncer et me soutenir», avait osé le candidat souverainiste. «Je sais que ce n'est pas fini pour moi, je sais que je peux créer la surprise du second tour» avait lancé Nicolas Dupont-Aignan, crédité de 3 à 4% des intentions de vote par différents sondages.

Quelques précieux pourcents néanmoins qu'aucun candidat dans le peloton de tête des enquêtes d'opinion n'aurait le luxe de négliger. François Fillon, crédité de 18% par un sondage Ipsos Sopra Steria publié le 11 avril arriverait ainsi en quatrième position, juste derrière Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi : Donné devant Fillon dans un sondage, Mélenchon peut-il créer la surprise au premier tour ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix