L'ascension de Macron est «un concours de circonstances», selon Hollande

- Avec AFP

L'ascension de Macron est «un concours de circonstances», selon Hollande© Charles Platiau Source: Reuters
François Hollande et Emmanuel Macron à l'Elysée

Dans un entretien au Point, François Hollande a déclaré que l'émergence dans la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron n'était que le fruit d'un «concours de circonstances» et qu'il «appellerait à voter pour un candidat» entre les deux tours.

«Sa stratégie n’a donné de résultats qu’à cause d’un concours de circonstances», a observé le président de la République dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point avant de lancer un conseil en guise d'avertissement à l'adresse de son ex-protégé et ancien ministre de l'Economie: «[Cela] ne suffit pas, il faut un contenu qu’il doit affirmer encore.»

«Quand Emmanuel Macron est venu me dire qu’il voulait lancer un mouvement, je ne l’ai pas découragé», a encore expliqué le chef de l'Etat.

«Je considère que la politique a besoin de renouvellement et il n’y avait pas de raisons de s’opposer à sa tentative même si son pari d’être candidat m’a ensuite paru pour le moins audacieux», a-t-il poursuivi.

Lire aussi : En pleine ascension dans les sondages, Mélenchon attaqué de toutes parts… même par Hollande

S'il n'a pas fait part de ses préférences dans le cadre de la campagne présidentielle, François Hollande a promis d'appeler à voter pour un candidat entre les deux tours. 

«Je fais confiance en l'intelligence des Français qui veulent qu’une action nouvelle se construise à partir de ce que j’ai fait», a-t-il déclaré, précisant en privé, d'après Le Point, que si la candidate du Front national Marine Le Pen se qualifiait pour le second tour, il voterait pour son adversaire, quel qu'il soit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.