Le scandale des écoutes américaines fait sourire le chef de la diplomatie russe

Laurent Fabius et Sergueï Lavrov Source: RIA NOVOSTI
Laurent Fabius et Sergueï Lavrov

Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a évoqué un étrange fonctionnement des micros lors des pourparlers au format Normandie mardi à Paris. Une plaisanterie qui finalement n'en est pas une.

Le ministre russe, interrogé par les journalistes à l’issue d’une rencontre au niveau des chefs de la diplomaties français, allemand, russe et ukrainien, a dû répondre à une question concernant le récent scandale de la mise sur écoute des conversations téléphoniques des présidents français. Lavrov a déclaré qu’il n’avait pas encore pu prendre connaissance de cette affaire, mais qu'il ne serait pas surpris si ses allégations se révèlaient véridiques.

«En tout cas, je peux dire qu’aujourd’hui, pendant les pourparlers, les micros n'arrêtaient pas de s’éteindre puis de se rallumer», a d’ailleurs remarqué non sans ironie le diplomate dans une conférence de presse. 

D’après les documents de la NSA américaine révélés par Wikileaks, durant le période 2006-2014, les services spéciaux des Etats-Unis ont espionné les conversations téléphoniques de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales