François Hollande reproche à François Fillon son manque de «dignité» et de «responsabilité»

- Avec AFP

François Hollande reproche à François Fillon son manque de «dignité» et de «responsabilit黩 Stephane de Sakutin Source: AFP
François Hollande

Le chef de l'Etat a contre-attaqué après les accusations portées à son encontre par François Fillon. Il a mis en cause le manque de «dignité» et de «responsabilité» du vainqueur de la primaire de la droite et du centre.

Le 24 mars, François Hollande a réagi une nouvelle fois aux accusations portées la veille par François Fillon qui avait déploré l'existence d'un «cabinet noir» autour de la personne du président de la République. 

Au micro de Franceinfo, le locataire de l'Elysée a déclaré : «Ecoutez, il y a un cabinet heureusement, qui travaille, mais nous n’avons pas à nous mêler des affaires. Et vous savez ma position, ça a toujours été l’indépendance de la justice, le respect de la présomption d’innocence et ne jamais interférer. Je crois que c’est très différent de mes prédécesseurs»,

«Je ne veux pas rentrer dans le débat électoral, je ne suis pas candidat, mais il y a une dignité, une responsabilité à respecter. Je pense que [François] Fillon est au-delà maintenant, ou en-deçà», a ajouté le chef de l'Etat. 

Dans un communiqué de presse diffusé le 23 mars, François Hollande avait déjà «condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon». L'Elysée avait également assuré que le chef de l'Etat n'avait été mis au courant des affaires visant le candidat à sa succession «que par la presse».

La réaction de la présidence de la République avait par ailleurs été suivie par un communiqué de presse du ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. Selon cette «Réaction aux propos de François Fillon», parue dans la nuit du 23 au 24 mars, le vainqueur de la primaire de la droite et du centre «a voté systématiquement contre tous les textes renforçant l’indépendance de la Justice et favorisant la transparence de la vie politique». 

Précédemment, lors de L'Emission Politique sur France 2, François Fillon avait exigé une enquête sur des révélations qui mettraient en cause le chef de l'Etat. Il avait notamment estimé que ce dernier avait contribué et aidé à faire sortir des documents l'incriminant.

Lire aussi : François Fillon se dit «convaincu» que la justice «établira» son innocence

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»