Prières de rue et manifestation après l’évacuation tendue d’une mosquée à Clichy-la-Garenne (IMAGES)

Prières de rue et manifestation après l’évacuation tendue d’une mosquée à Clichy-la-Garenne (IMAGES)© Jonathan Moadab
La police a procédé à l'évacuation de la mosquée de Clichy

Occupé illégalement depuis 2015, un lieu de culte qui devrait être transformé en médiathèque a été évacué par la police, malgré la présence de fidèles qui tentaient de s'interposer. Les protestataires se sont ensuite rassemblés devant la mairie.

Après la prière du matin, le 22 mars, des dizaines de CRS ont entamé l’évacuation de la mosquée de Clichy-la-Garenne.

Une cinquantaine de personnes ont tenté en vain de s'interposer, avant d'être sorties de force.

Les portes du bâtiment ont été soudées afin d'empêcher les fidèles d'y retourner. L'entrée sera ensuite murée par des parpaings.

Une manifestation spontanée a ensuite démarré devant la mairie, rassemblant quelque 200 personnes dans une ambiance bon enfant. «Musulmans et Français, droit au respect» ou encore «Laissez-nous croire en paix», pouvait-on lire sur les pancartes.

Les croyants ont ensuite prié en pleine rue, en guise de protestation contre la fermeture de l'édifice.

Le Conseil d’Etat avait validé la décision d’expulsion de la mosquée en novembre 2016, alors que celle-ci était occupée illégalement depuis 2015. Propriétaire des locaux, la municipalité (LR) veut y installer une médiathèque.

Lire aussi : Appel au pape après l'évacuation forcée de l'église Sainte-Rita par la police (PHOTOS, VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage