Hérault : un retraité «gaulliste» coupe le jus à l'Espagne

Un retraité de 73 ans est monté lundi sioir sur un pylône électrique à haute-tension© Robert Pratta Source: Reuters
Un retraité de 73 ans est monté lundi sioir sur un pylône électrique à haute-tension

Un homme de 73 ans est parvenu lundi à se hisser au sommet d'un pylône électrique à très haute tension à Cébazan, contraignant RTE à couper cette ligne qui alimente d'ordinaire l'Espagne. Il voulait le retour du général de Gaulle au pouvoir.

Le pylône qui culmine à 50 mètres de hauteur, et transporte de l'électricité à près de 400 000 volts, n'a visiblement pas impressionné ce retaité de l'Hérault, qui a décidé de l'escalader. Arrivé au sommet, après de deux bonnes heures de grimpette, le papy casse-cou a déroulé plusieurs banderoles, dont l'une réclamait le retour du «général de Gaulle au pouvoir en 2017». 

Un coup d'éclat sportif qui n'a pas été du goût du RTE, Réseau Transport d'Electricité. En effet, face au danger encouru par le retraité, qui était posté à 10 mètres à peine des câbles, l'entreprise a été contrainte de mettre hors-tension, et ce pendant plusieurs heures, cette ligne importante qui relie Narbonne à Montpellier et qui dessert également l'Espagne.

Envoyé sur place, les pompiers du Grimp (Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieux périlleux), et les négociateurs de la gendarmerie sont parvenus à raisonner l'homme, qui a finalement accepté de redescendre peu après une heure du matin, mardi. Il a été hospitalisé d'office.

RTE a indiqué qu'il se réserve «le droit d'entreprendre les actions légales appropriées contre l'occupant du pylône». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales