Juppé, candidat malgré lui ? Les internautes stupéfaits par les 242 parrainages du maire de Bordeaux

Juppé, candidat malgré lui ? Les internautes stupéfaits par les 242 parrainages du maire de Bordeaux© GEORGES GOBET Source: AFP
Alain Juppé

En dévoilant les chiffres des parrainages d'élus obtenus par les prétendants à la présidentielle, le Conseil constitutionnel a révélé qu'Alain Juppé en possédait 242. Alors même qu'il n'est pas candidat. Une nouvelle qui a agité Twitter.

Alain Juppé a beau avoir affirmé à plusieurs reprises – et «une bonne fois pour toutes» le 6 mars – qu'il ne serait pas un recours à la défection de François Fillon, les conjectures sur son éventuelle candidature à l'élection présidentielle restent vives.

Le 7 mars, le Conseil constitutionnel avait publié les chiffres actualisés des parrainages d'élus obtenus par des personnalités politiques pour valider leur candidature à l'investiture suprême. Surprise : le maire de Bordeaux, pourtant officiellement exclu de la course à l'Elysée, réunit à ce jour... 242 parrainages. François Fillon, lui en a déjà amassé 1789.

Pour rappel : les aspirants candidats à l'élection présidentielle ont jusqu'au 17 mars pour décrocher 500 signatures d'élus (parrainages) et valider ainsi leur candidature.

De nombreux internautes ont exprimé leur surprise à la révélation du nombre impressionnant de parrainages obtenus par le non-candidat Juppé.

«Comment ça se fait que Juppé ait autant de parrainages alors qu’il n’est pas candidat ?», s’est par exemple interrogé un utilisateur de Twitter, tandis qu’un autre a considéré que ce chiffre témoignait de la division profonde de la droite.

Un autre a, en outre, relevé le décalage entre les 242 signatures obtenues par Alain Juppé, et les 197 parrainages décrochés par Philippe Poutou… pourtant candidat déclaré du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle !

Lire aussi : Désistement de Juppé : amertume à droite, le FN raille, Macron conforté dans ses choix stratégiques

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales