Juppé «confirme une bonne fois pour toutes» qu'il ne sera «pas candidat à la présidentielle»

Juppé «confirme une bonne fois pour toutes» qu'il ne sera «pas candidat à la présidentielle»
Alain Juppé estime qu'il n'incarne pas le «renouvellement»

Le maire de Bordeaux a officiellement réaffirmé, malgré les appels de son camp, qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle. Il a par ailleurs estimé que «l'obstination» de François Fillon conduisait à une «impasse».

«Je confirme une bonne fois pour toutes que je ne serai pas candidat à la présidence de la République», a déclaré Alain Juppé à la presse le 6 mars. «Pour moi, il est trop tard», a-t-il ajouté, expliquant d'un air grave qu'il n'incarnait pas, à 71 ans, le «renouvellement».

Le maire de Bordeaux, qui ne se croit pas en mesure de rassembler son parti, n'a pas pour autant été tendre avec François Fillon. Il a dénoncé son système de défense fondé sur «un prétendu complot» qui l'a conduit «dans l'impasse», dans l'affaire de l'emploi fictif présumé de sa femme Penelope. 

Conservant son ton dramatique, Alain Juppé s'est lamenté du «gâchis» pour le candidat de la droite qui avait «un boulevard devant lui». Il a par ailleurs estimé que sous la Ve République, jamais une élection présidentielle ne s'était présentée «dans une situation aussi confuse».

Plus tôt dans la journée, Nicolas Sarkozy avait pour la première fois réagi à la crise que traverse le parti de la droite. Il a de son côté proposé une rencontre avec les deux autres candidats de la primaire pour «trouver une voie de sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer».

Lire aussi : Penelope Fillon sort de son silence et assure soutenir son mari quoi qu'il arrive

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales