Le maire du XVe arrondissement de Paris ne veut pas d'un Burger King... et de sa clientèle

Le maire du XVe arrondissement de Paris ne veut pas d'un Burger King... et de sa clientèle
Le pub Charlie Birdy dans le XVe arrondissement de Paris doit être transformé en Burger King, capture d'écran ©GoogleStreetView

La transformation d'un petit pub en restaurant rapide Burger King hérisse le maire du XVe arrondissement de Paris. Philippe Goujon s'inquiète des ordures jetées par les clients dans la rue. Il ne veut d'ailleurs pas des clients eux-mêmes.

Entre Philippe Goujon, maire Les Républicains (LR), et le géant du hamburger Burger King, la guerre fait rage. Pas question que l'enseigne prenne pied dans son XVe arrondissement de Paris, dans un quartier typique, près des charmantes échoppes de la fameuse rue du Commerce.

«Les restaurants rapides amènent une clientèle qu'on ne veut pas à cet endroit», s'insurge l'édile, avant de lancer à Burger King : «Nous serons impitoyables, on sera sur votre dos en permanence !»

Selon Le Parisien, Philippe Goujon, qui d'ailleurs passe par là tous les matins, tenterait par tous les moyens administratifs de retarder l'ouverture d'un restaurant de la chaîne de fast food. Les promoteurs du dossier qui vise à transformer un petit pub, le «Charlie Birdy» en restaurant rapide en sont ainsi à leur deuxième dépôt de permis de construire depuis 2016.

«Nous ne sommes pas à Las Vegas !», tempête le maire, se posant en défenseur de la culture gastronomique française.

Burger King indique avoir donné toutes les garanties afin de ne pas attenter à l'aspect très parisien du quartier et du bâtiment convoité. Le caractère de la façade sera ainsi préservé. Et le «Roi» du hamburger fait en outre valoir son «Programme Emballages Abandonnés», qui prévoit des équipes de ramassage des ordures, afin de préserver la propreté aux abords du restaurant.

Lire aussi : McDonald's maltraite la salade niçoise et suscite l'indignation des puristes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales