Marine Le Pen refuse la convocation des juges dans l'affaire des assistants parlementaires

Marine Le Pen refuse la convocation des juges dans l'affaire des assistants parlementaires© Stephane Mahe Source: Reuters
Marine Le Pen

La présidente du Front national a été convoquée par les juges d'instruction, en vue d'une possible mise en examen, dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du FN au Parlement européen. Elle ne s'y rendra pas.

Après François Fillon, Marine Le Pen ? D'après des sources proches du dossier citées par l'AFP, la présidente du Front national aurait été convoquée par les juges d'instruction le 10 mars, en vue d'une possible mise en examen le tout dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du FN au Parlement européen. Si l'audition avait lieu, la présidente du parti d'extrême droite pourrait en ressortir mise en examen, ou sous le statut plus favorable de témoin assisté. 

Selon l'une des sources, la candidate du Front national à la présidentielle a affirmé dans un courrier envoyé aux juges qu'elle ne répondrait à cette convocation qu'après l'élection présidentielle, une information confirmée par son avocat Rodolphe Bosselut.

Dans le courrier, Marine Le Pen dénonce ce qu'elle considère comme des violations du secret de l'enquête, une instrumentalisation de l'affaire et estime que les conditions de «légalité», de «sérénité» et de «confiance» ne sont pas réunies pour qu'elle soit entendue.

La candidate du Front national avait déjà été convoquée le 22 février par la police judiciaire à Nanterre dans le cadre de la même affaire. Une convocation qu'elle avait également déclinée, arguant que la justice ne devaient pas «venir perturber, pour une enquête qui pourrait se dérouler plus tard, qui aurait pu se dérouler avant, la campagne présidentielle».

Lire aussi : Le Parlement européen lève l'immunité de Marine Le Pen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»