Interpellation de quatre jeunes filles par les services antiterroristes français

- Avec AFP

Interpellation de quatre jeunes filles par les services antiterroristes français© Benoit Tessier Source: Reuters

Quatre jeunes filles, soupçonnées d'être en lien «avec des personnes impliquées dans des filières terroristes», ont été interpellées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a annoncé l'AFP.

Quatre jeunes filles, âgées de 14 à 18 ans, ont été interpellées dans l'Oise et en région parisienne. Elles seraient, selon des sources judiciaires, soupçonnées de participer à une chaîne de discussion sur la messagerie cryptée Telegram avec le groupe djihadiste de Rachid Kassim, citoyen français considéré comme l'inspirateur de plusieurs attentats en France. Il aurait été tué en février 2017 dans un bombardement de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis près de Mossoul, en Irak, selon des sources américaines et françaises.

Les policiers ont ouvert une enquête qui devrait déterminer si ces jeunes filles avaient la volonté de partir vers une zone de combat au Moyen-Orient ou si elles envisageaient de commettre un acte de nature terroriste en France.

Réalisées sur commission rogatoire d'un juge d'instruction antiterroriste, ces interpellations ont eu lieu dans le cadre d'une information judiciaire sur une autre mineure, une adolescente de 16 ans arrêtée en août 2016 à Melun (Seine-et-Marne).

Elle avait été interpellée alors qu'elle se disait prête à commettre une action violente au nom du djihad dans les messages qu'elle envoyait sur un compte Telegram.

En savoir plus : Une lycéenne interpellée à Creil pour suspicion de préparation d'attentat terroriste islamiste

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.