Jours fériés pour les juifs et les musulmans ? Le président du CFCM souligne qu'il n'a rien demandé

Jours fériés pour les juifs et les musulmans ? Le président du CFCM souligne qu'il n'a rien demandé
Illustration ©JEFF PACHOUD / AFP

Le représentant des musulmans s'étonne du timing de la proposition de Terra Nova et parle d'une «maladresse incompréhensible» en période électorale. Le think tank se poserait-il en chantre de la laïcité, au risque d'encourager le communautarisme ?

Le Conseil français du culte musulman a accueilli plutôt fraîchement la proposition think tank Terra Nova de transférer des jours fériés d'origine chrétienne aux communautés juive et musulmane.

Pire, il semble que Terra Nova ait voulu le bien des musulmans français sans y être invité et sans même concertation :«On s'étonne que cette proposition soit formulée sans aucune concertation ou discussion que ce soit sur la question des jours fériés ou de l'organisation de l'islam de France. Nous sommes donc étonnés de cette démarche alors que nous n'avons eu aucune sollicitation», s'étonne ainsi le président du CFCM Anouar Kbibech sur le site de RMC. «Sur la question des jours fériés, il n'y a eu aucune demande formelle des musulmans de France», précise-t-il.

Le représentant des musulmans français juge par ailleurs que Terra Nova ne choisit pas le meilleur moment pour une telle proposition, cachant à peine que le think tank aurait des visées électoralistes. «Nous nous étonnons aussi du timing de cette proposition à deux mois d'une élection présidentielle à deux mois d'une élection présidentielle», déplore Anouar Kbibech craignant qu'une telle initiative n'alimente la polémique sur l'islamisation du pays et n'exacerbe les tensions communautaires.

«Il ne faut pas de mise en concurrence des religions», conclut le représentant religieux, évoquant une «maladresse incompréhensible», appelant à en discuter à froid avec le maximum de sérénité.

Sur les réseaux sociaux qui se sont enflammés sur la question, les internautes juifs français semblent du même avis : ils n'ont rien demandé à Terra Nova.

Terra Nova est think tank proche à la fois du Parti socialiste, des loges maçonniques mais aussi de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, à l'instar de Thierry Pech, également directeur général du think tank et auteur d'un essai, Insoumissions, portrait de la France qui vient, dans lequel il s'efforce de tracer les lignes d'un futur parti «progressiste», vocable qu'Emmanuel Macron affectionne beaucoup.

Lire aussi : Terra Nova veut remplacer Pâques et la Pentecôte par des jours fériés juif et musulman

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage