Blocus des lycées : un proviseur adjoint blessé par un manifestant

Blocus des lycées : un proviseur adjoint blessé par un manifestant
Heurts entre police et manifestant Place de la Nation à Paris le 23 février 2017, photo ©Lionel BONAVENTURE / AFP

L'académie de Paris dénonce dans un communiqué les «violences à l'encontre» d'un proviseur adjoint, victime d'un jet d'extincteur dans le 12e arrondissement de Paris. Les incidents se multiplient alors que les lycéens sont dans la rue.

L'académie de Paris rapporte l'agression d'un proviseur adjoint par un manifestant dans le 12e arrondissement de la capitale le 23 février «au matin» et indique qu'une plainte a été déposée. Toujours selon l'académie, le fonctionnaire a été blessé à la suite d'un jet d'«extincteur».

«A chaque fois que cela sera nécessaire, des sanctions seront prises et un dépôt de plaine effectué», rappelle le communiqué de l'académie qui déplore les blocages de lycées.

Alors que 16 lycées ont été bloqués à Paris, de nombreuses échauffourées ont eu lieu Place de la Nation, à Paris, entre les forces de l'ordre et plusieurs centaines de manifestants. Les policiers ont répliqués aux jets de projectiles par des grenades lacrymogènes.

Les lycéens protestent afin de manifester leur soutien à Théo Luhaka, victime d'un viol présumé lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017.

Lire aussi : Affaire Théo : manifestation de lycéens sous tension à Paris, nouveaux incidents à Nation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.