L'assistant parlementaire d'un sénateur soupçonné d'apologie du terrorisme

- Avec AFP

L'assistant parlementaire d'un sénateur soupçonné d'apologie du terrorisme© LIONEL BONAVENTURE / AFP Source: AFP
La cour du Sénat

Le parquet de Paris a ouvert une enquête qui vise l'attaché parlementaire d'un sénateur PS. Il est soupçonné d'apologie du terrorisme sur les réseau sociaux. C'est sa collègue et militante associative qui l'a signalé aux autorités.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris visant l'attaché parlementaire d'un sénateur socialiste soupçonné d'apologie du terrorisme sur sa page Facebook, affirme AFP citant une source judiciaire.

Une militante associative, alertée par les messages de propagande djihadiste postés par le collaborateur, avait fait un signalement aux autorités, conduisant le 25 janvier à l'ouverture de cette enquête préliminaire, d'après une source proche du dossier.

Les investigations ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Selon Le Canard enchaîné, qui a révélé l'affaire, la page Facebook du jeune homme contenait notamment des appels au djihad et des images d'égorgements. Elle aurait été un temps retirée avant de réapparaître en langue arabe, d'après l'hebdomadaire.

Sollicité par l'AFP, le sénateur a confirmé l'enquête visant l'attaché parlementaire, sans plus de précisions.

Lire aussi : Au nom des libertés, les Sages autorisent à nouveau la consultation de sites djihadistes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»