Refusant de porter le voile, Marine Le Pen n'a pu rencontrer le grand mufti à Beyrouth (VIDEO)

- Avec AFP

Refusant de porter le voile, Marine Le Pen n'a pu rencontrer le grand mufti à Beyrouth (VIDEO)© Mohamed Azakir Source: Reuters
Marine le Pen en visite au Liban

Marine Le Pen, candidate Front National à la présidentielle française, a refusé de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de la capitale libanaise. Sa rencontre a alors dû être annulée.

«La plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent je n'ai aucune raison de... Mais ce n'est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas», a déclaré Marine Le Pen, qui est aussitôt repartie de son rendez-vous prévu avec Abdellatif Deriane.

Elle faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte, où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d'Al-Azhar au Caire.

A l'arrivée de la présidente du Front National pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth Abdellatif Deriane dans ses bureaux d'Aïcha Bakkar, il lui a en effet été tendu un voile, qu'elle a refusé.

«La demande lui avait été transmise hier et elle avait fait savoir qu'elle ne le ferait pas. L'invitation n'avait pas été annulée» et Marine Le Pen s'est rendue à la rencontre, a-t-on précisé dans l'entourage de la présidente du FN.

«Un magnifique message de liberté et d'émancipation envoyé aux femmes»

Réagissant à cette information, le vice-président du Front National Florian Philippot a salué la démarche de Marine Le Pen en déclarant qu'il s'agissait d'un «magnifique message de liberté et d'émancipation envoyé aux femmes de France et du monde».

Marine Le Pen est en visite depuis le 19 février et jusqu'au 21 février après-midi au Liban. Elle doit rencontrer le patriarche maronite Bechara Raï et doit ensuite s'entretenir avec Samir Geagea, chef du parti des Forces libanaises.

Lire aussi
: En visite au Liban, Marine Le Pen y évoque la «très lourde crise» des réfugiés syriens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales