Les soutiens de Macron personae non gratae aux réunions du groupe socialiste à l'Assemblée nationale

Les soutiens de Macron personae non gratae aux réunions du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Source: AFP
Le parti dirigé par Jean-Christophe Cambadélis pourrait rapidement devenir ingérable à l'aube de l'élection présidentielle

La division du parti socialiste se précise dans les couloirs de l'hémicycle. Pour pouvoir établir la stratégie de son candidat sans oreilles indiscrètes, le groupe socialiste a interdit aux soutiens d'Emmanuel Macron d'assister à ses réunions.

Europe 1 s'est procuré une lettre envoyée par Olivier Faure, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, à tous ses parlementaires.  

Dans sa missive, il déclare qu'à quelques mois de l’échéance présidentielle, la réunion du groupe PS – affairé à établir une stratégie politique pour remporter le Graal électoral – ne sera plus ouverte qu’aux parlementaires soutenant le candidat du parti, Benoît Hamon. Les soutiens PS d’Emmanuel Macron, eux, ne pourront pas participer au débat d’idées de leur propre parti.

Pour ne pas s'aliéner la majorité de son camp, Olivier Faure précise cependant que les indécis pourront assister aux réunions. Restera au premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis la tâche ardue de séparer le bon grain de l'ivraie, lui qui a juré d'exclure du parti ceux qui parraineront l'ancien cadre de la banque Rothschild.

Le schisme, qui n’a pas encore eu lieu selon le socialiste pro-Macron Gérard Collomb, pourrait bien enfoncer le parti gouvernemental dans une situation ingérable.

Lire aussi : Valls appelle ses soutiens à rester «ensemble» au PS et à ne pas aller «ailleurs», chez Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.