Violences en banlieue parisienne : un commissariat pris pour cible dans l'Essonne

Violences en banlieue parisienne : un commissariat pris pour cible dans l'Essonne © Capture d'écran Twitter @LesNews
Des véhicules ont été brûlés le 12 février aux abords du commissariat des Ulis
Suivez RT France surTelegram

Après l'«affaire Théo», les incidents se multiplient en Ile-de-France. Alors que la manifestation en soutien du jeune homme avait dégénéré à Bobigny le 11 février, c'est un poste de police qui a été attaqué dans l'Essonne le 12 février.

Selon des informations du journal Le Parisien, le commissariat des Ulis dans l'Essonne a été pris pour cible dans la nuit du 12 au 13 février. Après avoir attaqué une voiture de police en patrouille dans les rues de la ville, une vingtaine de personnes l'ont prise en chasse jusqu'au poste de police.   

Alors que les agents s'étaient réfugiés à l'intérieur du commissariat, les assaillants ont lancé trois attaques durant la nuit, à l'aide de cocktails molotov et de pierres.

Trois voitures de police ont par ailleurs été détériorées, des véhicules ont également été brûlés à proximité du commissariat et des abribus saccagés.  

Depuis l'éclatement de l'«affaire Théo», ce jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une interpellation brutale le 2 février, les émeutes se succèdent en banlieue parisienne. Samedi 11 février, une manifestation en son soutien avait dégénéré, provoquant de nombreuses dégradations.

Lire aussi : Bobigny : une voiture de police fuit à toute vitesse devant une horde d'émeutiers (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix