Pas de soutien, pas de conseil : le «riche échange» entre Benoît Hamon et François Hollande

Pas de soutien, pas de conseil : le «riche échange» entre Benoît Hamon et François Hollande© Philippe Wojazer Source: Reuters
Benoît Hamon à la sortie de sa rencontre expresse avec le président de la République, le 2 février

S'il n'a pas obtenu son soutien pour l'élection à venir, Benoît Hamon a fait part de sa satisfaction après sa rencontre avec François Hollande. L'espace d'une heure, les deux hommes auraient discuté des grandes questions qui touchent le monde.

L'éphémère ministre de l'Education doit s'en mordre les doigts, il ne bénéficiera probablement pas des 22% de cote de popularité de François Hollande. A l'issue de sa rencontre avec le président de la République – dont il a critiqué l'action depuis le début de son mandat – Benoît Hamon a expliqué que la question de l'élection présidentielle n'avait pas été évoquée.  

Qualifiant l'entretien d'une heure d'«échange très riche», la vainqueur de la primaire de la gauche a cependant réfuté l'idée d'un «passage de témoin» et a pris ses distances avec le bilan de François de Hollande, martelant vouloir se «tourner vers l'avenir». 

Durant ce laps de temps, les deux hommes ont eu tout loisir de disserter sur un vaste nombre de sujets, que ne s'est pas privé d'énumérer le récent vainqueur de la primaire de la gauche : Donald Trump et l'accord sur le climat de Paris, la Russie, la construction européenne ou bien encore les questions de défense. La politique française, elle, n'était pas au menu des réjouissances, probablement par... manque de temps. 

Sur tous les sujets abordés, Benoît Hamon s'est réjoui que le Président ait partagé son expérience «qui est très grande», mais a il a bien dû constater que, malgré tout, celui-ci ne lui avait donné aucun conseil pour sa campagne. 

Lire aussi : «La gauche est aujourd'hui orpheline d'une grande vision de la France et pour la France»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales