Un tournage de clip de rap vire à l'émeute et à l'affrontement avec la police à Vénissieux (VIDEO)

Un tournage de clip de rap vire à l'émeute et à l'affrontement avec la police à Vénissieux (VIDEO)© Twitter @Lies_Breaker
Le rappeur marseillais Elams est connu pour ses déboires judiciaires et pour ses vidéos tournées en prison et diffusées sur internet

Le rappeur Elams avait appelé ses fans à se rassembler dans la banlieue de Lyon pour le tournage d'un clip qui a dégénéré. Les CRS ont dû intervenir et des affrontements avec les forces de l'ordre ont été rapportés.

Le tournage d’un clip du rappeur Elams a viré à l'émeute et à l'affrontement avec la police ce mercredi 1er janvier à Vénissieux (Rhône). Selon un média local, les CRS et la BAC auraient été contraints d'intervenir afin de calmer une foule d'au moins 200 personnes, ayant recours aux gaz lacrymogènes. Des vidéos circulant sur internet témoignent des violences rapportées.

L'intervention des forces de l'ordre s'est poursuivie jusqu'en fin d'après-midi, alors que plusieurs dégradations ont été commises : des poubelles ont été incendiées et des actes de vandalisme ont été perpétrés. Les policiers ont été pris pour cibles, la foule leur jetant différents projectiles, dont des pierres. Plusieurs interpellations auraient eu lieu, selon Le Progrès.

Sur son compte Instagram, le rappeur Elams, connu pour ses frasques, a diffusé une vidéo de la foule, majoritairement composée de jeunes hommes visiblement très agités, qu'il incitait à «foutre le zbeul» (mot d'origine arabe passé dans l'argot des banlieues, signifiant le «bordel», NDLR). Le rappeur marseillais est sorti récemment de prison, où il avait également tourné des vidéos diffusées sur internet.

Émeute au minguettes A La Darnaise Sa arrive l'équipe c'est à nous 2017🔥🔥🔥

Une vidéo publiée par Elamstone (@elamstone) le

Le rassemblement pour le tournage de la vidéo aurait été annoncé la veille au soir sur les réseaux sociaux par Elams. Le message était accompagné d'une photo du rappeur en tenue de camouflage et de hashtags pour le moins explicites : #CestLaGuerre #LaPoliceNousEmmerde

Ce n'est pas la première fois qu'un tel tournage improvisé de clip de rap vire à l'émeute : en janvier, un tournage du rappeur Sofiane avait dégénéré aux Mureaux, en région parisienne, contraignant, là aussi, les forces de l'ordre à intervenir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.