Pamela Anderson vient soutenir les réfugiés de Calais et Grande-Synthe

Pamela Anderson vient soutenir les réfugiés de Calais et Grande-Synthe© Philippe Wojazer Source: Reuters

Venue visiter les centres d'hébergement de migrants à Calais et Grande-Synthe, la célèbre actrice américaine, très engagée, a voulu notamment distribuer des livres aux enfants. Projet malheureusement avorté.

Pamela Anderson s'est déjà fait remarquer pour son tempérament solidaire. Grand défenseur de la cause animale, elle est également sensible aux populations démunies. Elle s'est ainsi rendue le 25 janvier à Calais afin d'y rencontrer les bénévoles de l'association L’Auberge des migrants qui préparent des repas pour les réfugiés.

Si sa visite n'a duré qu'un petit quart d'heure, d'après le quotidien La Voix du Nord, hors de question pour Pam de laisser de côté sa fashion attitude, même à Calais. Elle est ainsi arrivée sur son trente-et-un, perchée sur ses talons aiguilles pour distribuer des livres aux enfants... Ce qu'elle n'a finalement pas fait, planning chargé et visite éclair oblige. 

En août 2015, l'actrice avait lancé un appel à l'aide sur Instagram pour sensibiliser ses fans à la condition des réfugiés, après avoir visité un centre d'hébergement à Berlin.

Pour l'anecdote, l'année dernière, en janvier 2016, Pam était aussi intervenue à Paris devant l’Assemblée nationale pour soutenir l’interdiction du gavage des oies.

La veille de la visite de Pam, le 24 janvier, Marine Le Pen s'était rendue par surprise au camp de Grande-Synthe. Mais elle y a été refoulée au motif que le campement de migrants se situe sur un terrain communal. Le maire écologiste (EELV) Damien Carême, a tout simplement interdit à l'élue européenne l'accès au chemin communal menant au camp.

Lire aussi : Pamela Anderson au Kremlin : la Russie doit devenir le leader mondial de la protection animale

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales